Recyclage de catalyseurs

Recycler les matériaux tout en respectant l’environnement, voilà notre passion. Collectez vos anciens catalyseurs et ne jetez pas avec les déchets. Alors, ils se trouvent de catalyseurs, de déchets électroniques et de matériaux, nous sommes votre interlocuteur de choix.

Processus de recyclage de catalyseur

Histoire et fonctionnement du catalyseur

Le pot catalytique ou catalyseur est un élément de l’ensemble de la ligne d’échappement des moteurs à combustion interne qui vise à réduire la nocivité des gaz d’échappement.

Son histoire remonte au milieu des années 1950, la circulation routière constitue l’une des principales sources de pollution atmosphérique. En 1986, la Suisse a été le premier pays d’Europe à imposer un pot catalytique aux voitures à essence pour traiter les gaz d’échappement.

De nos jours, les moteurs de voitures – essence ou diesel – produisent peu d’hydrocarbure imbrûlés, grâce au pot catalytique qui en élimine plus de 90%. C’est grâce au catalyseur que les concentrations d’hydrocarbure imbrûlés dans l’air ont fortement diminué entre 1980 et 2005. Les conctructeurs garantissent leur effet bénéfique sur l’environnement en moyen jusqu’a 150 000 km.

Les pots catalysés ont permis de diminuer les émissions de 3 polluants : monoxyde de carbone (CO, toxique), oxydes d’azote (précurseurs de l’ozone) ainsi que des hydrocarbures imbrûlés (polluants et parfois mutagènes et cancérogènes), et indirectement du plomb (en favorisant les carburants sans plomb). Ce sont les éléments catalyseurs qui déclenchent ou accentuent les réactions chimiques qui tendent à transformer les constituants les plus toxiques des gaz d’échappement (monoxyde de carbone, hydrocarbures imbrûlés, oxydes d’azote), en éléments moins toxiques (eau, dioxyde de carbone et d’azote).

La pollution automobile agresse les voies respiratoires des humains et des animaux, ainsi que les plantes. Le phénomène des pluies acides est aussi à mettre sur le compte de ces gaz agressifs. L’introduction du catalyseur a permis de réduire les émissions de NOx pour les voitures à essence. Les moteurs diesel ont quant à eux besoin, en plus du catalyseur, d’un filtre à particules. Ce filtre retient 95 à 99% des particules émises. Reste que les particules ultra fines, considérées comme les plus dangereuses, ne sont pas retenues par ce système.

Notre objectif est d’éliminer et de recycler les catalyseurs autant que possible.

Virtueller Praxisrundgang
87%

de pourcentage de recyclage d’un catalyseur moyen de 6 kg

98%

Taux de récupération du platine

80%

Taux de récupération du rhodium

Service de rappel

Avez-vous des questions? Entrez simplement le numéro de téléphone. Nous vous rappellerons gratuitement.

[honeypot anti]